Rechercher

" Terrible two" , comprendre ce qui se passe pour mon enfant

Dernière mise à jour : 28 avr.


Certaines sont déjà passées par là, d'autres craignent de la voir arriver. La période d'opposition qui survient vers l'âge de 18 - 24 mois chez nos bambins fait peur. Mais qu'est ce qui se cache derrière cette période identitaire ?


En réalité, notre trésor se retrouve coincé entre deux phases. Il n'est plus un bébé mais pas encore un enfant non plus. Il éprouve encore ce besoin de sécurité mais le désir d'autonomie vient s'y opposer. Cette ambivalence engendre de la frustration que l'enfant va exprimer par des gestes agressifs et de l'opposition; le fameux " NON".


Alors comment réagir face à ces comportements non adaptés que l'enfant adopte pour attirer l'attention ?


Il est d'abord primordial de comprendre que l'enfant manque de vocabulaire et de motricité pour véhiculer son message.

Dites-vous que dans cette période ou le désir d'autonomie se manifeste peu à peu, c'est souvent dans ce sens que votre enfant veut aller.


Voici quelques pistes pour aider votre enfant à gérer sa colère :


- Restez calme. Plus facile à dire qu'à faire, c'est néanmoins le meilleur des conseils. Votre enfant se rendra ainsi compte tout seul de la démesure de sa colère.


- Laissez-lui de l'espace sans forcément l'ignorer. Il est possible que votre présence alimente sa colère.


- Tentez de changer de sujet ou de trouver une solution à son problème. Demandez-lui ce qui pourrait l'aider à se calmer ou résoudre son problème. Si la solution qu'il vous propose n'est pas acceptable, expliquez lui calmement pourquoi et proposez-en lui une autre.


- Jouez à ni oui ni non. Évitez les questions dont la réponse est oui ou non. Proposez-lui plutôt deux options, par la réponse il pourra ainsi assouvir son besoin d'autonomie.


- Ne l'ignorez pas. Donnez-lui plutôt l'attention qu'il demande, sans en faire trop. Proposez-lui de participer à la tâche qu'il vient d'entreprendre ou à l'inverse, qu'il vienne participer à la vôtre.


- Des câlins, encore des câlins. Votre enfant est dans une période ou il a besoin de beaucoup d'affection. Pensez à favoriser les moments calmes et de tendresse.


- Faites des exercices de gestion de la voix. Profitez d'être au parc pour crier très fort ensemble et ensuite chuchoter, vous apprendrez ainsi ensemble à adopter le grain de voix qui convient le mieux pour s'adresser à l'autre.


- NON à l'agressivité. Si les différentes démonstrations de colères peuvent être tolérées, les coups et les vilains mots eux sont interdits ! Si votre enfant en fait usage, demandez lui de s'asseoir en silence quelques instants. N'oubliez pas de bien lui expliquer pourquoi il est puni, revenez ensuite auprès de lui pour lui expliquer une nouvelle fois que la violence n'est jamais une solution.


- Prenez soin de vous. Si vous vous sentez dépassé, prenez du recul. Confiez votre enfant à quelqu'un de confiance et mettez vous quelques instants à l'écart le temps de vous calmer. Cette petite pause loin des cris vous permettra peut être de trouver les mots pour calmer votre enfant.







#terribletwo #psycologiedelenfant #colère #crise #slowfashion #baby

9 vues0 commentaire